Jon Rafman

Arsenal Montreal

Du 14 juillet au 15 octobre 2016

Artiste dans l'exposition : Jon Rafman ,

Vernissage le 14 juillet 2016, 18 h — 20 h

 

Arsenal Art Contemporain est fier de présenter une série d’œuvres de l’artiste montréalais Jon Rafman sélectionnées parmi la Collection Majudia (Montréal). L’exposition regroupe plusieurs œuvres créées à partir d’une variété de médias témoignant des préoccupations de l’artiste pour la culture digitale contemporaine. L’exposition est mise en scène autour d’une installation labyrinthique au centre de laquelle se trouve une œuvre de réalité virtuelle. La technologie Oculus Rift transporte le visiteur dans un paysage digital conçu entièrement par l’artiste. Une série d’œuvres vidéo plonge les spectateurs aux confins des sous-cultures du web. Celles-ci sont présentées à l’intérieur d’espaces sculpturaux quasi claustrophobique construits pour rappeler ces utilisateurs obsessifs de l’Internet que l’on surnomme les « trolls ». D’immenses photographies représentant de dégoûtants claviers recouverts d’effets personnels et de détritus deviennent des portraits de ces avides consommateurs du web. L’exposition explore les thématiques de prédilection de Rafman que sont la mémoire et la déperdition, en s’intéressant plus spécifiquement aux altérations et évolutions qu’elles subissent à l’ère des technologies.

Jon Rafman est né à Montréal en 1981 où il vit et travaille toujours. Il possède un Baccalauréat en Philosophie et Littérature de l’Université McGill et a complété une Maîtrise en arts à la School of the Art Institute de Chicago. Il a récemment présenté des expositions solo au Stedelijk Museum, Amsterdam (2016); à la Zabludowicz Collection, Londres (2015); au Musée d’art contemporain, Montréal (2015) et au Contemporary Art Museum, St. Louis (2014). Il a également contribué à des expositions collectives à la Julia Stoschek Collection, Berlin (2016); à la Biennale de Berlin (2016) et à Manifesta 11, Zurich (2016).

Jon Rafman est représenté par la Galerie Antoine Ertaskiran (Montréal), Future Gallery (Berlin), Seventeen (Londres) et Feuer Mesler (New York).

Oeuvres dans l’exposition